Accueil > CCFM

Le Centre de la Citoyenneté des Femmes Marocaines (CCFM), que nous développerons davantage dans un second temps. Il représente l’espace dans lequel sont quotidiennement dispensés des cours de langues (arabe, français, anglais) à toutes les femmes qui le souhaitent dans le but de lutter contre l’analphabétisme. Cet axe représente également les séances de sensibilisation que nous proposons autour de différents thèmes de la société (santé, travail, etc.) Ces ateliers proposés du lundi au vendredi constituent un vecteur essentiel d’aide à la réinsertion professionnelle et sociale dans la société en tant que citoyenne.

Quelques exemples de nos actions de proximité :

• Le démarrage réel des activités de proximité au sein de Jossour FFM a eu lieu avec la création du Centre d’Alphabétisation Juridique (CAJ) en 2001. (en partenariat avec le Mouvement pour la Paix, le Désarmement et la Liberté- MPDL- financé par l’Union Européenne.)

• Les activités du Centre de la Citoyenneté des Femmes Marocaines, Centre qui prend le relais du Centre d’Alphabétisation Juridique en 2007.

• Des pièces de théâtre comme « histoires de femmes » (Sensibiliser les femmes du monde rural et urbain sur la nécessité et l’urgence du renforcement des droits des femmes et la réforme du code de la famille). Ou encore « Chakaik Anouamane » jouée entre 2004 et 2006. (108 représentations à travers le Maroc et 5 au profit des marocain(e)s résident(e)s en Espagne). Cette pièce de théâtre avait pour but de vulgariser le nouveau Code de la Famille afin d’éviter les mauvaises interprétations.

Cet axe de travail est primordial pour les bénéficiaires mais notamment nous-mêmes. Il nous permet de rester au plus proche de la réalité et donc de favoriser par la suite un meilleur plaidoyer.