Accueil > Statut Ecosoc

Pour la première fois, Jossour FFM a obtenu le statut ECOSOC. Selon la filiale ONG de l’ONU

«Pour être éligible au statut consultatif, une ONG doit avoir au minimum deux ans d’existence (enregistrée officiellement auprès des autorités gouvernementales de son Pays), elle doit avoir un siège reconnu, un acte constitutif adopté selon les principes démocratiques, la qualité pour parler au nom de ses membres, une structure de représentation, un mécanisme de comptabilité structuré et doit pouvoir prouver un procédé de prise de décision transparent et démocratique. Les principales sources de revenus de l’organisation doivent provenir en premier lieu des cotisations de ses affiliés ou éléments constitutifs nationaux ou des contributions des particuliers membres de l’organisation.»

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Evénement Parallèle de Jossour Forum des Femmes Marocaines « Les Droits des femmes marocaines, 20 ans après Beijing» 59ème session de la Commission de la condition de la femme Mardi 17 Mars 2015 – Nations Unies – New York

La Commission de la condition de la femme des Nations Unies (CSW) est le principal organe intergouvernemental mondial dédié exclusivement à la promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes. La CSW est une commission fonctionnelle du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) créée par la résolution 11(II) du Conseil du 21 juin 1946. La Commission de la condition de la femme joue un rôle important dans la
promotion des droits des femmes. Elle reflète la réalité vécue par les femmes dans le monde entier et contribue à l’établissement des normes mondiales relatives à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes.

Fiche technique de l’événement de New York

Programme Final New-York Ecosoc

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

La 28ème Session du Conseil des Droits de l’Homme sur  « Les Droits des Femmes et les OMD dans la région Afrique du Nord et Sahel : Défis et Réalités »

Dans la région du Sahélo-saharien, les femmes vivent dans un contexte de crise politique, environnementale et humanitaire. Ce qui affecte particulièrement leurs droits, et par conséquent, elles sont souvent victimes de discriminations, d’insécurité physique et humaine exceptionnelle, de pauvreté chronique et de marginalisation.
Dans cette région, les femmes et les jeunes filles subissent des discriminations diverses. Elles sont victimes, notamment des mariages forcés, de mariages des mineurs, de viol et l’exploitation sexuelle, du manque d’éducation, de la pratique généralisée des mutilations génitales féminines, des séquestrations des réfugiées, des enlèvements et des attentats contre les écoles , les hôpitaux, la soumission d’enfants détenus aux côtés d’adultes à des interrogatoires sans protection adéquate.

Rapport Genève

Programme Genève

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 Concept note of Parallel event at the 29th session of the Council of Human Rights at the United Nations in Geneva organized by Jossour FMW « Violence against women in the Sahel and North Africa »

Recently in the Sahel- Saharan region, violence against women has increased for many
reasons; mostly relating to political, humanitarian and endemic securities, such as the movements of armed elements, religious fundamentalism, and the extremist network presence. Today the woman live in an environment of political, environmental and humanitarian crisis, which particularly affects their rights; leading to discrimination and exceptional physical and human insecurities.
Indeed, the absence of respect for women’s rights is embodied in all variations; they suffer
from psychological and sexual violence, rape as a weapon of war, trafficking and sex trafficking, kidnapping, genital mutilation, sexual harassment, early marriage, forced pregnancy, and femicide …to name a few. These various forms of violence have extreme consequences for the physical, mental and sexual health of women and girls in the region.

Communique de Presse AR FR

Programme Ar Fr Ang Esp